Les défaillances en France devraient atteindre un niveau record en 2013

Posté dans : Actualités Gestion de patrimoine

Sur les douze derniers mois (novembre 2012-octobre 2013), les faillites d'entreprises françaises ont progressé de 4,3% à 62.431 unités, mais de 8% pour les seules PME, et de -29% pour les ETI, selon les derniers chiffres de Coface.

En raison de la faible croissance anticipée pour 2014, Coface ne table pas sur une réelle amélioration des faillites l’an prochain. Les PME demeurent dans la tourmente. Sur l'ensemble de l'année, l'assureur crédit anticipe 62.500 redressements ou liquidations judiciaires, un niveau historiquement élevé, en hausse d'environ 3% sur un an. En 2014, Coface n'anticipe qu'une très légère amélioration avec près de 62.000 défaillances, en l'absence de réelle reprise de la consommation avec une croissance du PIB limitée à 0,6% selon l'assureur crédit.

Toutefois certains signes laissent présager un retour à un rythme «normal», avec des défaillances plus nombreuses mais de plus petite taille, avec moins de réductions d'emplois (-3,3%, soit près de 200.000 postes supprimés), et moins coûteuses (baisse de 7,4% de la dette fournisseur sur les douze derniers mois à 4,25 milliards d'euros). Même si la dette totale (60% d'encours fournisseurs et 40% d'emprunts bancaires) proche de 7 milliards d'euros a reculé de 6,8% sur les douze derniers mois, elle a bondi de 57,5% en six ans. Depuis 2007, la dette bancaire a plus que doublé à 2,8 milliards d'euros.

Les risques se détériorent particulièrement dans trois secteurs, qui pèsent près de la moitié des faillites…..

Pour plus d'informations, nous vous invitons à lire l'article en entier publié le 22/11/2013 sur www.agefi.fr (cliquez ici)